lundi 30 janvier 2012

• Être indifférent aux mensonges du mental - Chahna



"Votre vraie nature est le Bonheur et la Béatitude"
Ramana Maharshi          

Il est possible d'être simplement présent, conscient et intime avec tout ce qui se présente juste ici dans notre quotidien. C'est une invitation à vivre en paix avec nous-même et avec notre entourage.
Dans l'écoute de cet instant, il y a absence de préjugés, et nous pouvons accueillir notre vie exactement telle qu'elle, sans vouloir la changer, ou la manipuler en nous faisant ainsi violence. Lorsque notre regard est désencombré de toutes nos fantaisies et idées fixes sur la manière dont nous devrions nous comporter, il y a une bienveillance et un discernement naturels qui opèrent et gèrent de manière fonctionnelle nos rapports avec le monde.

Nous découvrons que tout ce que nous avons toujours cherché ne dépends d'aucune circonstance, d'aucune personne, d'aucun objet, d'aucune condition. Le bonheur et la paix que nous cherchons se révèlent être ce que nous sommes déjà.
L'Amour est ici, et nous pouvons le respecter en restant simplement honnêtes avec nous-mêmes.
Puissions nous tous écouter encore plus profondément.

≈≈≈≈≈≈≈

Sur le chemin depuis quelques années, après être passé par le christianisme, le zen puis Krishnamurti, "j"ai enfin découvert l'enseignement de Ramana Maharshi et des autres maîtres de l'advaita. Il serait plus juste de dire que c'est l'enseignement qui est venu à ma rencontre après y avoir été préparé par les étapes précédentes.

La quête du Soi va en s'approfondissant, il "me" semble vivre de plus en plus dans le silence. Pourtant l'agitation du monde, les soucis, le travail sont toujours présents, mais baignés dans le silence, ils sont vus comme "à distance". Ce qui est ressenti de plus en plus et de manière très subtile, comme venant par "derrière", dans le dos, c'est une Présence. Il est difficile d'en parler comme d'une sensation car cela, quand il y a profonde détente, apparaît "derrière" et remplit peu à peu tout l'espace. De cette Présence (les mots sont inadéquats), le monde et ses événements ainsi que le corps et le mental sont vus comme à distance et avec une certaine "indifférence". Vos textes font très souvent allusion à l'Amour. Alors est-ce que cette "indifférence" vous semble être une étape normale dans la découverte du Soi ? Un grand merci pour votre réponse et mes meilleures salutations.
Stéphane

Cher Stéphane,


Quel magnifique témoignage. Merci de tout coeur. Pour la question de l'indifférence, je dirais que tant qu'il y a identification avec un "moi-je" qui se croit séparé de l'Amour, ou de la pure Conscience, il y aura indifférence tout comme il y aura aussi des événements que l'on prend très personnellement.
Il n'y a pas de problème à être indifférent aux mensonges du mental, au contraire, cette attitude est certainement préférable à celle de croire à toutes nos histoires ! L'indifférence face au mental et au monde est signe de la mort de l'identification à celui-ci. C'est une expérience temporaire comme toute les expériences.
C'est un peut comme un ventilateur que l'on aurait éteint. Pendant qu'un monde s'éteint, il peut y avoir une sensation de lassitude, de vide ou de mort, mais peu à peu, l'indifférence laisse sa place à la compassion et à une immense joie.
Je rencontre beaucoup de gens qui passent par une période de vide et de désintérêt vis à vis des attractions du monde lorsqu'ils ont goûté à des aperçus du Silence de leur véritable identité. L'Amour s'occupe de tout et fait mûrir les fruits de notre réalisation... Si l'on reste tranquille, peu à peu le Silence et l'Amour prennent toute la place, alors, plus rien n'est indifférent, parce que tout est accueilli dans une immense compassion. Tout est vu avec un regard frais, neuf, un peu comme le regard émerveillé d'un petit enfant qui ne sait rien et s'étonne devant la beauté de la vie.

Retrouvez d'autres partages de Chahna sur son site.
Et ici.

vendredi 27 janvier 2012

mardi 24 janvier 2012

• Rencontre avec le moine Gojo - Décembre 2011/Janvier 2012


30 décembre 2011 :


31 décembre 2011 (I) :


31 décembre 2011 (II) :


1er janvier 2012 (I) :


1er janvier 2012 (II) :


Et comme toujours, merci à Gérard du site l'éveil.org de partager ces enregistrements.

lundi 23 janvier 2012

• Rencontre avec le moine Gojo - Septembre/Octobre 2011



30 septembre 2011 :


1er octobre (I) :


1er octobre (II) :


1er octobre (III) :


2 octobre :


Et comme toujours, merci au site l'éveil.org de nous offrir ces enregistrements.

lundi 16 janvier 2012

• Pratique de l'éveil ordinaire - François Malespine


Vivre l’éveil ordinaire ne fait pas de nous des êtres libres, encore moins des sages.
Chaque jour est là pour nous le rappeler avec un humour mordant. Cela ne veut pas dire que rien ne change même si cela ne saute pas aux yeux !
Alors en quoi est-il si précieux ? Par lui, un chemin spécifique, ancré dans le réel, s’approfondit de jour en jour, changeant profondément notre relation au monde et à nous-même. 
Ce livre parle de ce chemin et de sa mise en pratique.

J’ai souvent lu la bible et les évangiles. J’ai toujours ressenti qu’un sens beaucoup plus intérieur que celui qu’on me présentait, s’y cachait. Ce changement, que j’appelle « éveil ordinaire », survenu auprès d’Amma, m’en donna confirmation. Je suis certain aujourd’hui que certains textes sont des reflets de la conscience humaine et délivrent un sens différent à mesure que nous progressons sur le chemin. En partageant avec le lecteur un certain nombre de textes bibliques et évangéliques, je ne prétends pas en donner le seul véritable sens. Je partage juste une compréhension qui m’aide aujourd’hui sur mon propre chemin. Je veux aussi affirmer avec force qu’un chemin authentique n’est jamais fermeture aux autres chemins. Plus le chemin rencontré auprès d’Arnaud Desjardins s’approfondit, plus la reconnaissance des autres chemins devient une évidence.


François Malespine grandit dans une famille d’artistes-peintres. Après les Beaux-Arts il se forme au tissage artisanal. Il effectue ensuite deux voyages en Inde. Puis il enseigne les arts en collège et en lycée, et expose en France et aux Etats-Unis.Actuellement il exerce son métier de peintre dans le Sud-Ouest.
Site web de François Malespine : Un site d'art et de spiritualité.

 Médiateur d’une lumière inaltérable, ce livre nous offre un tableau complet des thèmes essentiels chers à Krishnamurti.

Principes fondamentaux d’une perception directe du réel, dépouillée de toute forme ou symbole issus du passé de l’humanité.
Une philosophie pratique pour le temps présent, et peut-être aussi pour le futur.
Sébastien Fargue
Voilà près de 30 ans que j’ai découvert Krishnamurti, sa parole a révolutionné ma conscience et ma vie.
Patrick Vigneau
Une fois que l’on a bien perçu que nos conditionnements nous empêchent de percevoir la plénitude de la vie, Krishnamurti pose la question de savoir si l’être humain a la possibilité de se libérer de cette énorme masse de conditionnements. La réponse est positive.
Patrick Vigneau, d’abord professeur de math, fut initié au Kriya yoga, a vécu en Inde, puis devint sophrologue et thérapeute.
Il créa l’Institut de Sophrologie transpersonnelle et le réseau de Maisons de Paix.
Auteur de «Sophrologie et spiritualité» et «La sophrologie évolutive et l’éveil»
(Éd. Quintessence).

dimanche 1 janvier 2012

• 2012 !!!

En image :



En musique : 


Et en mots : 

Je vous souhaite, à vous toutes et tous, fidèles d'Éveil Impersonnel...  


...une très belle et joyeuse année "deux mille douce"  ^-^